FR | EN | NL

ARCHIVES | 2005 | MATAMORE STAGE | MANYFINGERS


Photos

photo 8
1 :: 2 :: 3 :: 4 :: 5 :: 6 :: 7 :: 8 :: 9

 

Biographie

Nom : Chris Cole - Age : 29 - Lieu de résidence : Bristol, UK.

Sorties précédentes:
-) Manyfingers : album s/t sorti sur Moteer Records en mars 2004.
-) Chris Cole : 'i just want someone to know that this is me'.

Groupes:
-) Matt Elliott (aka Third Eye Foundation) : suis impliqué depuis 'The Mess We Made' et apparais sur le nouvel album de Matt Elliott 'Drinking Songs', qui sortira début 2005. joue du violoncelle.
-) Movietone : suis impliqué depuis l'écriture de 'The Blossom Filled Streets'. joue violoncelle/piano/guicello (hybride fait maison d'une guitare espagnole et d'un violoncelle)/trompette/accordéon/double basse/fender rhodes.
-) Soeza : joue de la batterie sur le nouvel album 'Why Do You Do?', qui sortira sur Gringo Records (UK) en janvier 2005.

 

photo1

 

Concerts:
-) Manyfingers : ai jusqu'ici ouvert pour les tournées de matt elliott en 2003/4 en angleterre, france, allemagne, pays-bas, espagne.
-) Matt Elliott : ai joué du violoncelle/batterie pour matt durant les tournées susmentionnées.
-) Crescent : comme presque tous les membres de movietone jouent aussi dans crescent je me place normalement derrière la batterie pendant les tournées, même si je ne participe pas aux enregistrements.
-) Herman Dune : quand h.d vient à bristol je les rejoins normalement sur scène pour une chanson, habituellement au violoncelle.
-) Emak Bakia : les ai accompagné lors d'une récente tournée en espagne avec matt elliott et manyfingers. pour la dernière date à madrid, les ai rejoints sur scène et ai joué de la batterie.

... et en concert au Rhâââ Lovely !

 

Discographie

-) 2004 : 'Manyfingers' sur Moteer.

Ce qu'en pense Onde Fixe :
Sauvé d'une destinée qu'il ne méritait pas grâce à la persuasion de son ami Matt Elliott et aux oreilles dénicheuses de Craig et Andrew de The Remote Viewer, gérants du label Moteer ; Manyfingers est le projet solo du bristolien Chris Cole, multi-instrumentiste talentueux et touche-à-tout si on en croit son curriculum vitae. Outre les fréquentations hautement recommandables qu'il a eu au sein des groupes Movietone et Crescent, il a plus récemment contribué à l'édification du chef-d'oeuvre The mess we made de son compère, en tenant de main de maître le "pupitre" de violoncelliste.
Ici, à l'exception de 4 titres sur lesquels Vic Le Ballon vient épauler l'homme-orchestre muni de sa trompette, Chris Cole est seul maître à bord et nous livre donc un album très personnel, duquel émane une mélancolie bien palpable et touchante. Véritable musicien funambule, Chris s'est entourée d'une ribambelle d'instruments (piano, violoncelle, guitare, melodica, xylophone, flûte et même kantele, une harpe traditionnelle finlandaise !), et construit des motifs qu'il met en boucle et superpose, y ajoute quelques samples discrets, apporte ci et là des traitements numériques à ses guitares, pour donner naissance à ces petites symphonies de poche à la fois mystérieuses, cinématiques, organiques et intemporelles. Cette suite éponyme se situe quelque part entre son compère Matt Elliott, avec un son toutefois plus brut et acoustique mais tout aussi névrosé et sombre, Colleen (bien que faisant appel à des techniques de composition très différentes) et un Four Tet sous calmant et qui aurait perdu sa joie de vivre.
A la fois délicats, raffinés, étranges et évocateurs, ces morceaux nous donnent l'illusion d'être interprétés par un orchestre de chambre dans lequel auraient été conviés de tristes saltimbanques, soucieux de nous faire découvrir un ailleurs musical et désireux de nous faire partager leur spleen idéal.

Sébastien Radiguet - site.

nom_image

 

Audio

Quelques morceaux sont à télécharger ici.

 

Web

-) Moteer Records.
-) Third Eye Foundation / Matt Elliott.
-) Movietone.