FR | EN | NL

ARCHIVES | 2005 | MATAMORE STAGE | LOOBKE


Photos

photo 3
1 :: 2 :: 3 :: 4 :: 5

 

Biographie

La première impression qui vient à l'esprit lorsqu'on écoute la musique de Loobke est un sentiment de profondeur. Pas de tristesse ou de mélancolie, mais quelque chose que vous construisez à partir d'amours perdues, d'expériences personnelles. Les reliefs de ces émotions resteront dans notre mémoire toute notre vie. Joie, douleur, amertume, aussi vieux que vos os, aussi intime que votre âme.

 

photo1

 

Les chansons de Loobke parlent à votre intimité et contiennent tant de beauté, tant de grâce. On pourrait vous parler de Bjork, Laurie Anderson, Piano Magic ou Tara Jane O'Neil, mais à partir de maintenant parlons plutôt simplement de Loobke.

 

Discographie

-) 2003 : 'Loops' auto-production.

Ce qu'en pense Dérives :
Loobke, association de son prénom "Lobke" et de "loops" - procédé dont elle fait grand emploi - , propose une musique diablement solide à base de loops donc, d'une guitare électrique, d'un clavier et d'un chant discret et intimiste pour une réalisation totale qui fera penser à des gens comme Cynthia Dall et For Carnation en premier lieu - quoique convertis du coup à l'électronique - , mais aussi à Azalia Snail, Crescent, Movietone, 1m54, Wio ou Half Asleep. Cependant aucun de ces noms ne peut résumer Loobke, qui en fait est surtout novatrice dans sa démarche. Ses morceaux se construisent presque en direct, se complexifient, gagnent en intensité, poignance et émotion puis soudain s'évanouissent dans le vide en ayant presque peur de trop rester. C'est que ces six plages ont été enregistrées en direct sur un minidisc, la maîtrise est donc grande. Pour l'avoir vue live dans un set époustouflant, postérieur de plusieurs mois à l'enregistrement de cet ep, j'ai pu constater qu'un important chemin avait été réalisé depuis, renforçant chacun des morceaux ici présents.
Chacun de ces six titres est à lui seul un joyau fragile qu'on a presque peur de trop écouter, de crainte qu'il ne s'étiole ou ne s'évanouisse entre nos doigts. Elément important s'il en est, cet ep est bien plus qu'un simple quart d'heure de musique, il transmet avec lui un vécu, un passé et une sensibilité hors du commun, quasiment hors du temps. On regrette presque que le chant ne soit pas plus imposé, pas plus sur le devant, car ces chuchotements ravivent les souvenirs de moments de doute et d'incertitude, déposent un poids sur le coeur douloureux, comme rares peuvent le faire. Ils ont la coriacité d'un vent froid gelé d'hiver et en même temps la douceur de ces premiers flocons de neige persistante, qui ondulent dans les airs et que l'on capture sur le bout de la langue.
Suite à la qualité de cette démo, Loobke s'est trouvée invitée à rejoindre le giron du label expérimental belge Kraak, addition des plus intelligentes qui on l'espère pourra déboucher bientôt sur un album à la hauteur des attentes.
Mon morceau du ep est sans contestation 'First', entrelacs de guitares et de vocaux mélancoliques et désespérés, comme un oiseau qui volerait en cercles à la surface d'un étang qui peu à peu se fige dans la glace, le condamnant à un exil forcé. Mais tout est bien, émotionnel, glacé, saisissant et surtout intime.

Didier - site.

nom_image

 

-) 2004 : 'Water & boots' sur le netlabel mp3 Sundays In Spring.

nom_image

 

Audio

Son dernier EP paru sur Sundays In Spring est téléchargeable gratuitement ici.

 

Web

-) Sundays In Spring.
-) Kraak.